• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3200766

A la Province

Mis en ligne le 17/08/2006

Décisions prises lors de la Députation permanente de ce jeudi 17 août

ENVIRONNEMENT

Les réserves naturelles ont la vie belle en province de Liège : 4 d’entre elles vont être étendues à Amblève, Burg-Reuland et Saint-Vith tandis qu’une autre va voir le jour à Liège

Les Provinces émettent des avis sur les dossiers relatifs à la création de réserves naturelles sur leur territoire et ce, après consultation des collèges des bourgmestre et échevins des communes concernées. Cette compétence est organisée par l’arrêté du 17 juillet 1986 du Gouvernement wallon (article 10) concernant l’agrément des réserves forestières.

Lors de sa séance de ce jeudi 17 août, la députation permanente du conseil provincial de Liège devait se prononcer sur 5 dossiers de réserves naturelles transmis par la Direction générale de la Nature et des Forêts du Ministère de la Région wallonne. Et c’est ainsi que sur la proposition du député permanent Georges Pire, 5 projets ont reçu un avis favorable. Il s’agit notamment :
- Amblève : extension de la Réserve naturelle agréée de « Emmels »
Le projet d’extension sur lequel le Collège provincial a émis un avis favorable porte sur différents terrains tous situés sur la commune d’Amblève et d’une superficie totale d’environ 12 ha. La réserve doit son nom à un petit cours d’eau qui la traverse.
- Burg-Reuland : extension de la Réserve naturelle agréée de « Thommen »
La Députation permanente a rendu un avis favorable sur une extension d’un peu plus de 13 ha. La réserve porte le nom de l’ancienne commune de Thommen.
- Burg-Reuland : extension de la Réserve naturelle agréée de « Ulf »
Dans ce dossier, l’exécutif provincial a émis un favorable sur un complément de 4 ha 53 a 90 ca situés sur la commune de Burg-Reuland. La réserve naturelle « épouse » les cours de l’Ulf depuis ses sources jusqu’à sa confluence avec le Thommerbach.
- Burg-Reuland et Saint-Vith : extension de la Réserve naturelle agréée de « Braunlauf »
La Députation permanente a rendu un avis favorable à la suite de ceux émis par les collèges des bourgmestres et échevins des deux communes concernées par ce projet. Le complément concerne une superficie d’environ 12 ha.
- Liège : création de la réserve naturelle agréée de « l’Ile aux Corsaires »
Dans ce dossier, il s’agit de la création d’une nouvelle réserve naturelle située sur le territoire de la Ville de Liège. Plus précisément entre Angleur et Chênée, entre l’Ourthe et le Canal de l’Ourthe en aval de la confluence avec la Vesdre. « L’Ile aux Corsaires » se trouve donc au cœur d’une zone urbaine, non loin du complexe commercial de Belle-Ile et représente une superficie d’environ 2 ha. Il s’agit d’un ancien terril calaminaire exploité au cours des deux derniers siècles pour la construction de routes qui, une fois abandonné, s’est avéré propice au développement d’une pelouse calaminaire typique. Le site constitue un milieu particulièrement favorable à plusieurs espèces comme le martin pêcheur, la bouvière, le grèbe castagneux, le grand cormoran, le harle bièvre ou encore le fuligule morillon.
Les 5 arrêtés de la Députation permanente relatifs à ces avis favorables seront transmis, pour décision, au Ministre du Gouvernement wallon en charge des Ressources naturelles et de l’Environnement.

TRAVAUX

Dans le domaine des Travaux, et, sur la proposition du député permanent Georges Pire, la députation permanente a étudié et marqué son accord sur les dossiers suivants :
- Château de Jehay
Restauration des trois tours des dépendances et du porche pour montant total de 6.071,72 €.
- Musée de la Vie wallonne
Renouvellement de l’ascenseur existant et installation d’un ascenseur panoramique pour un montant total de 192.467,92 €.
- Edifices Classés
La Province de Liège a décidé de participer financièrement aux travaux de peinture des châssis et des corniches de l’immeuble sis rue Jules Cerexhe à Verviers ; au remplacement des arrières linteaux en bois du Château de Hautepenne sis à Flémalle ; et à la restauration de la tour, des toitures et façades du Château de Baelen sis à Welkenraedt.

AGRICULTURE

Soutient provinciale aux acteurs du monde agricole

Depuis des années , la Province de Liège, consciente de l’importance de l’agriculture dans notre région, reste fidèle à une politique d’aide financière aux acteurs de ce secteur qui est chaque année plus en proie à la concurrence venant des pays émergeants. C’est ainsi que sur la proposition du député permanent Gaston Gérard en charge de la politique agricole de la Province, la députation permanente a étudié et approuvé plusieurs dossiers ce jeudi 17 août. Il s’agit notamment de : :

- La Députation permanente a décidé de soutenir l’Asbl « Centre Herbager de Promotion Technique et Economique » (CHPTE) à hauteur de 50.000 €. Depuis 40 ans, celle-ci est spécialisée dans l’étude et la mise en pratique de produits et techniques destinés à l’agriculture. Cette activité s’articule autour de trois axes : l’expérimentation de nouveaux produits et de nouvelles techniques ; la communication des résultats obtenus auprès des acteurs de la filière agricole ; la guidance technique individualisée ou collective d’exploitants agricoles de la province de Liège.
Grâce à l’aide en moyens humains et financiers mis à sa disposition par la Province de Liège, le CHPTE trouve chaque année le dynamisme et la créativité nécessaires à la réalisation d’un programme de travail fréquemment réactualisé.

- La Province de Liège octroie également un subside de 24.700 € réparti entre le Service d’Entraide Agricole (S.E.A.) d’Eupen et les Services de Remplacement Agricole (S.R.A.) Région herbagère, Ardenne liégeoise et Hesbaye Condroz Liégeois.

- L’ASBL « Conseil de Filière Wallon des Produits Horticoles Comestibles » (CFWPHC) bénéficiera quant à elle d’une aide de 12.500 € destinés à couvrir une grande partie de ses frais de fonctionnement et à mener à bien ses missions de promotions des produits labellisés issus des cultures horticoles. Les retombées de ces dernières sont très importantes pour les maraîchers et les arboriculteurs de la province de Liège.

- Pour sa part, le Centre Interprofessionnel pour l’Amélioration et la Promotion animale (C.I.A.P.) recevra un subside de 10.000 € pour l’encadrement et la promotion de la commercialisation d’animaux reproducteurs issus du programme de sélection BLUP-K+ (les truies K+ de type Landrace).

- Enfin, La Députation permanente a décidé d’octroyer un subside de 1.000 € au profit de l’ASBL des Eleveurs de chèvres et moutons laitiers de la Province de Liège.





Ga. L.