• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3173697

Musique

Mis en ligne le 11/08/2006

La nouvelle saison de l'O.P.L


Ce 1er Septembre 2006, Pascal Rophé succédera, comme directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Liège, à Louis Langrée.
L’intelligence et la sensibilité musicales de celui-ci, son charisme et sa distinction naturels ont durablement séduit le public ainsi qu’on le vit et qu’on l’entendit en juin dernier, lors de son double concert d’adieu, accompagné d’un très intéressant DVD sur ses années liégeoises.
Sa succession sera donc bien plus malaisée à assumer que celle de Pierre Bartholomée qui avait, certes, fait progresser considérablement l’orchestre mais qui, après 22 ans de direction musicale, avait épuisé ce qu’il pouvait lui apporter.
Par contre, après un seul lustre à la tête de notre Philharmonique, Langrée restera désiré à Liège où on le réécoutera d’ailleurs les 21 et 23 décembre prochain ainsi que les 11, 12 et 13 mai 2007.
Depuis six ans, Pascal Rophé a dirigé l’O.P.L. dans des œuvres d’une dizaine de compositeurs très différents. Son étiquette française de grand spécialiste de la musique contemporaine n’inquiète pas trop nos concitoyens qui connaissent ses goûts qui l’orientent aussi vers les grandes compositions romantiques. S’il imprimera davantage sa marque lors de la saison 2007-2008, en vue de laquelle il prendra une part accrue dans le choix des œuvres, on constate cependant qu’il a accepté de diriger en 2006-2007 trente-sept compositions de vingt-sept musiciens différents et qu’il a obtenu que l’orchestre participe à deux grands festivals européens : le festival Musica à Strasbourg, en octobre 2006 et le Festival Présences de Radio France à Paris, en février de l’an prochain. Quelle gageure ! Espérons que cette omniprésence n’incitera pas à penser à l’adage « qui trop embrasse, … ».
Si l’inauguration de l’orgue rénové, la commémoration de la naissance de Mozart et le festival « Viva España ! » ont constitué, la saison dernière, des réussites exceptionnelles pour près de 60.000 spectateurs-auditeurs, le programme 2006-2007 de l’O.P.L. s’avère lui aussi d’une densité et d’une variété remarquables.

87 concerts à Liège et 28 prestations à l’extérieur

Le public liégeois sera convié quelque 87 fois par son Philharmonique à venir écouter des productions musicales. A savoir :
- 22 fois lors de trois festivals (7 fois lors des Nuits de Septembre, 10 fois à l’occasion des Ballets russes et 5 fois pour aimer Brahms),
- 16 fois lors de quatre séries de quatre concerts (ceux des « quatre saisons » : le « sacre du printemps », les « rêves d’hiver », le « chant d’automne » et les « nuits d’été »),
- 7 fois lors de la série « Ensemble » (3 samedis à 15 heures et – pour les 150 ans de la mort de Schumann - lors d’un marathon de 4 concerts du pianiste Eric Le Sage le week-end des 25 et 26 novembre),
- lors d’une autre série de 6 samedis à 15 heures,
- lors de 6 séances gratuites appelées « écouter la musique » et comparant des disques (ou même des DVD) relatifs au plus prochain concert ,
- lors de six autres séances, également préparatoires aux concerts programmés, intitulées « le dessous des quartes » et bénéficiant, elles, du concours de l’orchestre,
- lors de 6 concerts « à la portée des enfants » (trois œuvres interprétées chacune deux fois le même soir),
- 5 fois lors de l’interprétation de l’intégrale des 15 quatuors de Chostakovitch,
- 4 fois lors de concerts de musique baroque et
- enfin 9 fois lors de concerts exceptionnels (concert des Fêtes de Wallonie, concert d’ouverture, concert Jordan, concert Stockhausen, concert de pianistes lauréats du Concours Reine Elisabeth 2007, deux concerts de la Fête de la Musique et deux concerts coproduits avec le Festival d’Orgue de Liège).

Par ailleurs, l’Orchestre Philharmonique(la photo ci-dessus) se produira, lors de cette saison 2006-2007, vingt-huit fois à l’extérieur de Liège :
- treize fois à Bruxelles (dont à six reprises pour les trois doubles concerts de l’ « orchestre à la portée des enfants »),
- deux fois à Aix-les-Bains, à Charleroi et à Verviers et
- une fois à Paris, à Strasbourg, à Rotterdam, à Lille, à Maastricht, à Ostende, à Mons et à Eupen.
En plus des invités des « Nuits de Septembre » (sur lesquelles nous reviendrons après leur conférence de presse du 31 août), cela implique des coopérations
- avec l’O.R.W. (ses chœurs se joindront à l’O.P.L.),
- avec le Théâtre de la Place (qui organisera au Manège de la rue Ransonnet le double spectacle réunissant l’O.P.L. et les danseurs de la compagnie toulousaine de Heddy Maalem dans l’interprétation du « Sacre du Printemps »),
- avec les Jeunesses Musicales (lors des désormais habituels concerts de l’ « Orchestre à la portée des enfants »), - avec le Festival d’Orgue de Liège (qui quittera deux fois la Collégiale Saint-Jacques),
- avec le Concours Reine Elisabeth,
- avec les Orchestres de Lille, Luxembourg, Maastricht (qui interprétera Messiaen avec l’O.P.L. ce qui rassemblera 128 musiciens sur les scènes de la Philharmonique et du Vrijthof) ainsi que de Bruxelles (l’O.N.B. et « la Monnaie ») et avec le Chœur Symphonique de Namur.

Outre la centaine de musiciens de l’O.P.L., nous pourrons, grâce au Directeur général Jean-Pierre Rousseau et à ses talentueux collaborateurs, apprécier 24 chefs et 46 solistes : 16 pianistes, 7 violonistes, 2 violoncellistes, 3 organistes, 1 claveciniste, 8 chanteuses et 2 chanteurs, 2 flûtistes dont une de l’O.P.L., 1 harpiste et les 4 percussionnistes de l’O.P.L..

Vu l’importance et la variété des concerts proposés, nous envisageons le programme de la saison 2006-2007 de l’O.P.L. lors de deux articles, l’un consacré aux quatre derniers mois de cette année et l’autre au premier semestre de l’an prochain. A suivre donc.
Pour les réservations et autres renseignements, vous pouvez dès à présent, téléphoner au 04 220 00 00 et consulter le site www.opl.be.





Jean-Marie ROBERTI