• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3174102

Sport

Mis en ligne le 09/07/2006

Nos « Z'amis » les « Diables rouges »


C’est fini ! Ce dimanche 9 juillet, à Berlin, le rideau est tombé sur la Coupe du monde de football 2006. Après un match d’une incroyable intensité, où le suspens a été maintenu jusqu’au bout, c’est l’Italie qui a remporté, au tir aux buts, le mythique trophée en or du « Mundial ». Bravo à la « Squadra Azzurra » !!!

Mais qu’auraient réussi à faire cette année, nos « Z'amis « les « Diables rouges » s’ils avaient été qualifiés ? Bien malin qui pourrait le dire, et ceux qui suivent régulièrement ce genre de compétition savent bien de quoi on parle. Ce n’est qu’au coup de sifflet final que l’on peut dire qu’on a gagné. Lors de la demi-finale, les Allemands espéraient bien écraser les Italiens aux tirs aux buts et avaient organisé leurs prolongations dans cette optique. Par malheur pour eux, les Italiens se sont battus jusqu’au bout et ont marqué les deux buts de la victoire aux deux dernières minutes de la demi-heure supplémentaire. C’est ça aussi le foot….Si on ne se bat pas jusqu’au bout, pas d’espoir…Mais bon, on ne va pas refaire l’histoire.

Un petit livre pour rester dans l’ambiance

Quelques semaines avant le début de cette compétition footballistique mondiale qui a probablement, au niveau de la télévision, battu tous les records d’audience, « Noir Dessin Production » publiait, dans sa série « petits livres » celui intitulé « Nos z’amis les Diables rouges », sous les plus plumes aussi symboliques qu’hypothétiques d’Olec Vlakipitko (en français ; Voilà qu’il shoot encore) , de Stefan Vlakiratko (en français : Voilà qu’il rate encore) et sous celle beaucoup plus sérieuse et plus professionnelle, bien que teintée de beaucoup d’humour (parfois grinçant) de notre confrère journaliste sportif professionnel Alain Wagener (RTC-Télé Liège et RTL) .
Nous aurions dû vous en parler avant, mais vous savez que nous avons connu de sérieux problèmes au niveau de notre fournisseur Internet…
Qu’à cela ne tienne. En effet, en vous parlant aujourd’hui de ce livre, cela nous permet de rester dans l’ambiance du foot, d’autant que d’ici quelques semaines, la saison repartira de plus belle. Profitons de l’occasion pour signaler que cette année, nous retrouverons en D3, notre historique, mythique et vaillante équipe des « Sangs et marines », le R.F.C. de Liège et son matricule 4.
Mais revenons à nos « Z’amis les Diables rouges ». Dans l’ouvrage publié par « Noir Dessin », Alain Wagener lève le voile sur l’absence de nos « Diables rouges » à la Coupe du Monde 2006. Quelques brefs chapitres vous ferons revivre les moment forts et moins fort de notre équipe nationale qui, quand même, participa à une demi-finale de la Coupe du Monde. C’était à Mexico en 1986. Toujours très agréablement et bien enrobé, il vous parlera ensuite de la campagne la plus nulle depuis 25 ans, de sa descente aux enfers (celle des Diables évidemment) et du feuilleton d’Emile (M’Penza ».
Alain Wagener n’a pas oublié l’historique des « Diables » ni de parler de la période dorée des années 80. Il laisse également la place à quelques internautes en reprenant des réactions (bien senties) de quelques supporters sur le Web.
Mais quand on dit que la Belgique n’était pas présente pour le Mondial 2006, c’est évidemment faux puisqu’en la personne de l’arbitre Frank De Bleeckere, et ses deux assistants, nous étions aussi au « Mundial ». Alain Wagener ne les a pas oublié.
Un autre chapitre est également consacré à «Ce que les Diables ne gagneront pas…financièrement parlant »

Et demain ?

Comme il envisage souvent l’avenir avec sérénité, l’auteur évoque l’Euro 2008 (on espère qu’on y sera) et dépeint à sa manière le « nouveau messie » à savoir le nouvel entraîneur national René Vandereycken.
Le chapitre intitulé « Sprechen sie Fußball ? » aura permis, à ceux qui ont eu la chance d’acquérir l’ouvrage avant le début de la compétition de suivre le « Coupe du Monde » sans rien connaître au foot.
Ce « lexique » footballistique (qui reprend les règles, les appellations des gestes techniques, des fautes etc…) sera évidemment aussi très utile pour celles (elles sont de plus en plus nombreuses) et ceux qui, dans les jours et les semaines qui suivent souhaiteraient se mettre au foot…Et pourquoi pas ?
Enfin « Nos « Z’Amis « les Diables rouge » qui est probablement le seul ouvrage qui ose parler de nos footballeurs avec le sourire, termine avec les « pires » blagues sur qui vous savez…

« Nos « z’amis » les « Diables rouges », paru chez Noir dessin, 112 pages, couverture brochée en couleur. 8 € dans routes les bonnes librairies.





Gaston LECOCQ